Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 13:32
L'Invs indique cette semaine que « quelques virus grippaux saisonniers sporadiques ont été détectés ces dernières semaines. »


En semaine 53 (du 28 décembre 2009 au 3 janvier 2010), 3'793 prélèvements ont été testés par les Centres nationaux de référence.

Parmi eux, 616 sont positifs pour la grippe :
  • 589 virus grippaux A (H1N1) 2009 ;
  • 27 virus grippaux A non typés.



Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - maladie
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 17:03
Le plus souvent, les symptômes de la grippe apparaissent soudainement. Quels sont-ils ?
Quelles sont les formes graves de la grippe ?


Généralement, le malade qui souffre de la grippe est atteint de fièvre, fatigue, courbatures, maux de tête…
Attention : de nombreux autres virus que ceux de la grippe occasionnent un tableau clinique similaire.
Ces maux - qui sont typiques de la « grippe simple » - disparaissent en une à deux semaines.


Et dans le cas d'une grippe « compliquée » ?

> Les complications sont dues aux virus eux-mêmes ou aux surinfections bactériennes (pneumonie) qu’ils peuvent engendrer.
> En période d’épidémie, les grippes compliquées touchent principalement les personnes âgées et les personnes fragilisées (maladie chronique, cardiaque, pulmonaire, métabolique, immunologique…).

Quels sont les symptômes d'une surrinfection pulmonaire ?
> Une fièvre persistante, l'aggravation de la condition respiratoire et une expectoration purulente.


Les formes malignes de grippe demeurent heureusement rares.

> Elles sont dûes à la virulence de la souche et au « terrain ».
> Le malade souffre de signes respiratoires graves, aboutissant à une insuffisance respiratoire aiguë pouvant être mortelle en quelques jours. Le malade peut également souffrir de manifestations viscérales.



Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - maladie
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 14:05

Chez les malades n'ayant pas de souci de santé particulier, il est simplement conseillé de rester au chaud dans son lit, de beaucoup boire et de faire baisser la fièvre (paracétamol). Pour les autres, un traitement antiviral peut être prescrit.


Le traitement spécifique qui fait appel aux antiviraux ne remplace pas la vaccination contre la grippe et reste très limité à cause des phénomènes de résistance. Pris précocement, il peut diminuer la durée et l’intensité des symptômes.

Dans certains pays, deux catégories d’antiviraux sont commercialisés : les adamantanes et les inhibiteurs de la neuraminidase.

> Les adamantanes (amantadine et rémantadine) :
  • Utilisés pour traiter les grippes de type A.
  • L'Amatadine est l'un des premiers médicaments antiviraux a avoir été utilisé contre la grippe.
    > En 2005 et 2006, la résistance à l'amantadine des virus de la grippe A en circulation a fortement augmenté (notamment en Amérique du Nord).
  • La Rimantadine (commercialisée sous les noms de Roflual© et  de Flumadine©) :
    > L'utilisation intensive de la Rimantadine a conduit à l’apparition de virus résistants. Pour ce motif, la vente de ces médicaments n'est plus autorisée dans plusieurs pays Ex. en France, le Roflual© a été retiré du marché en 1993.

> Les inhibiteurs de la neuraminidase (oseltamivir et zanamivir) :
  • Utilisés pour traiter les grippes de formes A et B.
  • L'oseltamivir (Tamiflu©) s'utilise par voie orale et le zanamivir (Relenza®) par inhalation.
  • Sur le Tamiflu© : selon Jean Thierry Aubin, du centre national de la grippe à l’Institut Pasteur, « en traitement préventif, [et] en période de circulation du virus, il permet de ne faire qu’une grippe bénigne. En traitement curatif, il est efficace à la condition d’être administré dans les 24 à 48 heures après les premiers symptômes, et idéalement dans les toutes premières heures, car il bloque alors mieux la réplication du virus.». A oontrario, selon la revue française Prescrire, « à part les effets collatéraux, on ne comprend pas ce qu’il ajoute à la thérapie symptomatique traditionnelle » et selon The Lancet, l'efficacité du Tamiflu est « trop modeste pour en conseiller l’utilisation » (février 2006).
  • De nombreux cas de résistance à l’oseltamivir ont été constatés avec les virus de la grippe saisonnière. Dans certaines régions, le taux de résistance du virus atteint près de 10% et semble en forte croissance.


> Et le traitement par homéopathie ? L'efficacité de l'Oscillococcinum® (propriété des laboratoires Boiron) - qui peut être utilisé par les femmes enceintes et les enfants de moins de deux ans - est largement débattue. Une étude menée par A. J. Vickers et C. Smith conclut à une très faible réduction de la durée de la maladie : 0,28 jour.



Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - maladie
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 20:59

Comment se transmet le virus grippal ? Quelles sont les principales mesures d'hygiènes à respecter lorsqu'on est grippé ? Comment limiter la transmission de personne à personne ? Que faire lorsqu'on est en contact d'un malade ?

 

Le virus de la grippe se transmet de personne à personne par :
  • les sécrétions respiratoires à l’occasion d’éternuements ou de toux.
  • Et, plus rarement, par contact direct.

Les lieux confinés et très fréquentés (transports en commun, établissements scolaires…) sont particulièrement propices à la transmission du virus.


Il est recommandé au malade (dès le début des symptômes) :

  • limiter les contacts avec d’autres personnes et en particulier les personnes à risque ;
  • se couvrir la bouche à chaque fois qu’il tousse ;
  • se couvrir le nez à chaque fois qu’il éternue ;
  • se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique jetés dans une poubelle recouverte d’un couvercle ;
  • ne cracher que dans un mouchoir en papier à usage unique jeté dans une poubelle recouverte d’un couvercle.
  • se laver régulièrement les mains.

L'entourage doit :

  • éviter les contacts rapprochés avec les personnes malades en particulier pour les personnes à risque ;
  • se laver les mains à l’eau et au savon après contact avec le malade ou le matériel utilisé par le malade ;
  • nettoyer les objets couramment utilisés par le sujet.



Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - maladie
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 16:08
Le docteur Anne Monnier, médecin épidémiologiste et coordinatrice nationale du réseau des Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe (GROG) indique quelles sont les « personnes à risque ».


Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - maladie
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 16:08

Parmi les populations les plus touchées par les formes les plus graves de la grippe saisonnière, qui peut être mortelle, figurent les personnes de plus de  65 ans. Le professeur Claude Hannoun, Professeur honoraire à l'Institut Pasteur, s'exprime sur la vaccination des séniors.


Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - vaccin
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 19:11
Le vaccin contre la grippe saisonnière protège-t-il contre la grippe pandémique A/H1N1 ? Non. Et inversement ? Non plus.

La réponse en image avec le professeur Bruno Lina, virologue et pésident du Conseil Scientique du Groupe d'Expertise et d'Information sur la Grippe.


Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - vaccin
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 20:41

Le professeur Claude Hannoun, Professeur honoraire à l'Institut Pasteur, s'exprime sur la vaccination des enfants. Faut-il vacciner les plus jeunes d'entre nous par mesure de précaution ? Que faire avec les tout-petits ?



Flash-info grippe saisonnière 6
envoyé par Actuellement.



Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - vaccin
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 11:30
Ce vendredi 25 septembre, le vaccin contre la grippe saisonnière est disponible en pharmacie. Selon un sondage TNS Sofres/Logica réalisé pour Europe 1 : 38% des personnes interrogées se disent prêtes à le faire, 25 % envisagent de se faire vacciner contre les deux grippes et 54% contre aucune.


En raison de la pandémie de grippe A/H1N1, le vaccin contre la grippe saisonnière est disponible 2 semaines plus tôt que l'année dernière. Il est gratuit pour 9 millions de Français : les personnes de plus de 65 ans et celles pré-disposées à développer des formes graves.

Si certains chercheurs comme Jean-Philippe Derenne, chef de service pneumologie et réanimation à la Pitié-Salpêtrière, estime que le vaccin contre la grippe saisonnière « ne sert pas à grand-chose puisque la grippe A est en train de dominer tous les autres virus et représente déjà 61 % de tous les virus en circulation » (Le Parisien), d'autres se montrent plus méfiant. Ainsi par exemple, le docteur Emmanuel Dutoit, responsable du service des vaccinations de l'Institut Pasteur de Lille, insiste sur le fait que la grippe saisonnière « est souvent considérée, à tort, comme bénigne [et rappelle qu'il s'agit de] la première cause de mortalité par maladie infectieuse en France, où elle est responsable d'environ 2 000 décès. » (Nord-Eclair)



Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - vaccin
commenter cet article
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 09:19
Epidémiologie

  • Entre 2 et 7 millions de malades chaque année.
  • Toutes les tranches d’âge sont affectées : environ 10% des adultes et 30% des enfants sont infectés chaque année.
  • En se basant sur l'historique des précédentes épidémies grippales depuis 1984, le réseau Sentinelles estime, qu’entre 700'000 et 4,6 millions de patients consultent pour syndrome grippal lors d’une épidémie de grippe.


Mortalité


  • La grippe saisonnière consitute la 1ère cause de mortalité par maladie infectieuse en France.
  • Le nombre de décès est évalué à posteriori d'après les courbes démographiques lors de l'épidémie : en général, on estime le nombre de décès à 6'000 à 8'000 / an.
  • Le taux de mortalité est évalué à : 0,87 pour 1'000.
  • La surmortalité liée à la grippe touche pour :  90 % des plus de 65 ans et pour 87 % des plus de 75 ans.
  • Dans chacune des 22 régions de France métropolitaine, le département le plus peuplé (Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Calvados, Charente-Maritime, Doubs, Gironde, Haute-Garonne, Haute-Corse, Haute-Vienne, Hérault, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Loiret, Marne, Moselle, Nord, Oise, Paris, Puy de Dôme, Rhône, Saône-et-Loire, Seine-Maritime) participe à la surveillance. Chaque semaine, chacun d'entre eux signale à l’Institut de veille sanitaire (InVS), le nombre de certificats de décès comportant la mention « grippe » ou les adjectifs « grippal » ou « grippaux » dans l’indication des causes de décès. Des informations individuelles portant sur le sexe, l’âge et le lieu de décès sont alors ollectées.
  • D'après les certificats de décès, seuls 600 sont reconnus comme directement liés à la grippe.



Partager cet article

Published by Traficdunet - dans Grippe - maladie
commenter cet article